Cobayes, tome 1: Anita

cobayes-anita

Auteur: Marilou Addison
Année: 2014
Éditions: De Mortagne
Pages: 315


Résumé
Ils ne se connaissaient pas… Ils ont tous répondu à la même annonce… Une compagnie pharmaceutique. Des cobayes. Des effets secondaires insoupçonnés. Poids à perdre : huit foutues livres. Méthodes utilisées pour y parvenir : faire de l’exercice de façon saine ? Manger santé ? Non… Suer à grosses gouttes avec un sac poubelle sur le dos, ne rien avaler de la journée et, surtout, vomir. Ç’a toujours été la solution la plus efficace. Mais mon chum Manu commençait à en avoir assez de mon petit manège. Et moi aussi, d’ailleurs. Il y a quelques semaines, j’ai trouvé un moyen de ne plus m’enfoncer deux doigts dans la gorge dès que je bouffe la moindre calorie. Une étude clinique qui annonçait plusieurs effets secondaires possibles. Dont un, parfait pour moi : perte de poids. J’ai sauté sur le téléphone et, depuis ce temps, je reçois des injections qui doivent soi-disant me guérir de mon anxiété. Je suis moins stressée, c’est vrai. Toutefois, mon esprit commence à s’embrouiller. J’ai parfois des trous de mémoire. Faut que j’en parle au doc. Et mon appétit change. Je mangerais bien un steak saignant, là, maintenant! Mais je me moque un peu de tout ça, au fond, puisque je maigris à vue d’œil…

Mon avis
J’ai découvert la saga « Cobayes » il y a quelques années et j’ai déjà lu les tomes 6 et 7 (Elliot et Cédric). Les romans ont tous étés écrits par des auteurs différents et ils ne se suivent pas. Ils ont néanmoins le même élément déclencheur: AlphaLab, une compagnie pharmaceutique qui se cherche des cobayes afin de tester leur produit destiné à réduire les troubles de dépendance et d’anxiété. Enfin, c’est ce qu’ils disent.
Les personnages principaux de chaque livre seront tous attirés par cette annonce. Que ce soit pour l’argent remis lors de l’essai clinique, pour « régler » leur dépendance ou pour bien plus encore…

Pour me concentrer plus précisément sur le tome décrivant l’expérience d’Anita, je dirais que j’ai bien aimé cette oeuvre horrifique. Dès le début, nous pouvons nous rendre compte de son anorexie/boulimie très présente. Je trouve que l’auteur a bien abordé ce sujet, ce qui rend flagrant qu’Anita ait vraiment besoin d’aide. Son copain, Manu, essaye tant bien que mal de l’aider, mais elle refuse de coopérer et va jusqu’à lui mentir en pleine face. La jeune femme réussit même à participer à l’essai clinique sans qu’il ne le sache!
À partir de la première injection (car il y en a plusieurs), sa vie commence à basculer tranquillement. Et les lecteurs sombrent doucement dans le sanglant et l’horreur. Je ne conseille pas ce roman aux âmes sensibles, car il est question de cannibalisme. Cela peut être choquant, mais personnellement, je crois avoir lu pire dans le tome 6: « Elliot ».

Je dirais que la seule raison pourquoi je n’ai pas adoré ce livre est Anita. Je n’ai pas réussi à m’attacher à elle, car certaines de ses actions sont totalement incompréhensibles. Parfois, elle se fâche pour tout et n’importe quoi et je l’ai trouvée très froide, dénuée d’émotions. Sûrement que cela est dû aux injections, mais ça n’enlève pas le fait que je l’ai trouvé trop antipathique.

Pour dire vrai, ce tome donne surtout envie d’en apprendre plus sur AlphaLab et ses réelles intentions. Dans le roman, nous pouvons lire les fiches du patient et les notes du docteur à son sujet (réactions, changements, dose nécessaire, etc). J’ai trouvé cela original et captivant.

Pour conclure, je peux affirmer que j’ai passé un agréable moment, en dépit de certains passages qui ne gâchent en aucun cas la lecture. MAIS ATTENTION, CE LIVRE EST POUR LES LECTEURS AVERTIS!

Et vous, qu’en pensez-vous? Je suis curieuse de lire vos avis 😉

5_Star_Rating_System_3_and_a_half_stars

Publicités

Une réflexion sur “Cobayes, tome 1: Anita”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s